Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2006 7 17 /12 /décembre /2006 10:00

 

EXCELLENT !!!

Si vous aimez NICOLAS CAGE, son côté "maitrisé" et même "doux", vous l'apprécierez encore une fois, dans ce film qui, lui, par contre, n'a rien de doux du tout !!!

Détective privé, très smart, père d'une toute petite fille, et mari d'une femme de milieu apparemment aisé, il est contacté par de "grosses huiles" pour les recherches classiques, telles que preuves d'infidélités de maris volages.

Néanmoins un jour, la richissime veuve d'un puissant homme, fait appel à lui, par relations, afin de lui fournir des éclaircissements sur un film particulièrement atroce (mise à mort d'une jeune fille), appelé "SNUFF FILM", découvert dans le coffre fort de son défunt mari, parmi les documents plus classiques, liés aux activités de ce dernier.

Traitant des liens, hélas existant, entre les disparitions et les milieux reliés au sexe, "8mm" nous entraine dans les "bas-fonds" de ceux qui en vivent, et de ceux qui les "subissent"...

Assez "glauque" et "folklorique", mettant en scène des "déviances" difficilement acceptables, en tous les cas "dérangeantes",  la musique colle bien à ce polar noir, où nous guide un JOAQUIN PHOENIX (frère du défunt RIVER: "MY OWN PRIVATE IDAHO"), hypra sexy en "tenancier" de sex-shop,  attendant la percée miraculeuse de son groupe de rock, tatoué et moulé dans ces tenues adaptées, de cuir et latex...

Nicolas Cage et Joaquin Phoenix.

L'évolution de notre personnage-détective CAGE, est intéressante, au départ très professionnel et détaché, il finira par s'impliquer d'une manière assez déconcertante...

Nicolas Cage.

Pour ceux qui vomissent l'exploitation des enfants et autres proies faciles, par de gros pervers dégeulasses, vous serez peut-être complice de la Loi du Talion, qui "ende" ici le scénar', et ce malgré tout le meilleur esprit pacifiste possible, par ailleurs... 

Encore une oeuvre, qui nous montre les horreurs de notre monde, et notamment ce que l'argent et le pouvoir, peuvent avoir comme liens directs avec le sexe, et la mort, dans un esprit assez écoeurant et révoltant.

Cependant, pour ma part, une grosse crise de fou rire, lors d'une engeulade téléphonique ( en anglais, s'il vous plait, avec un léger accent scotish, semble-t-il) entre deux porno-businessmen (dont le "rondouillard" JAMES GANDOLFINI, à qui l'autre reproche la qualité des "pauvres filles" utilisées...)

A voir §§§



Partager cet article

Repost 0
Published by - dans films
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Clothilde-Mathilde
  • Le blog de Clothilde-Mathilde
  • : Echangeons, patageons nos impressions, nos informations sur ce qui nous a touché et fait vibrer Artistiquement, ou autrement. Cinéma, musique, évènements divers sur la Planète Terre
  • Contact

Recherche

Liens