Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2006 7 05 /11 /novembre /2006 13:53

Mémories again:   L'ancien temple du Rock'N'Roll, chaloupé en piste, a je crois beaucoup évolué ces dernières années. Les nouvelles musiques électroniques ayant explosé, il dût s' "adapter", pour survivre économiquement.

J'y ai de très bons souvenirs de soirées  en 2002/2003, avec nnotamment les excellentes prestations de "Drag Queens" superbement ésthétisées, et, oui, très belles à mirer. Une magnifique jeune femme brune aux cheveux long, et la plastique impeccable, s'y produisait certains soirs.   Quelle grâce, quelle classe, quelle beauté, j'en étais hypnotisée.

Comment un être si parfait physiquement, pouvait-il, monter si dignement et majestueusement sur le bar, et s'y mouvoir en des gestes élégants, lents et parfaitement étudiés, pour susciter l'admiration d'un tel corps, dans une nudité relative, qui n'était guère pour laisser indifférent(e) !!!

J'espère la revoir un jour, c'est une bénédiction, que de pouvoir boire des yeux, une telle incarnation de la Beauté, descendue sur terre pour nous hisser vers les cimes de la volupté...

Elle demeure, en être "banale", malgré tous mes superlatifs, de déesse montée sur le piedestal de mes fantaisies, dans Paris, me semble-t-il, vers l'hôpital St Antoine, où je naquis et vécu jusqu'à l'âge de 7ans, pour ensuite quitter la rue du faubourg St Antoine et notre petite chambre, du 78, pour un logement plus grand et décent, afin d'y élever un enfant. Ainsi découvris-je le XXème arrondissement, et y vécu, plus ou moins bien, jusqu'à mes 27 ou 28ans. (Bref...!)

Que de souvenirs rue St Blaise, Bd Davout, à l'école élémentaire de la rue Ribellette, au collège de la rue Galleron, puis au lycée Paul Valéry (XIIème, Bd soult).

Le quartier où nous avons grandis et vécu la plupart de notre enfance et adolescence, conservera toujours une place particulière en nos coeurs, pour peu que nous soyons attachés, quelque peu, au passé, et aux bonnes années écoulées dans une relative insouciance, protégés que nous étions peut-être, par nos proches, adultes, désireux de nous épargner les horreurs de la vie, qu'eux avaient parfois découvert un sombre jour, et ne souhaitaient guère nous laisser entrevoir trop tôt.

Merci à eux, pour toute cette affection et protection, Dieu puisse-t-il vraiment exister et les protéger en retour, là où ils demeurent peut-être à ce jour. Puissent-ils savoir, que malgré les mots, les tensions inévitables, je les ai aimés, et les aimerai TOUJOURS.

Puissions nous nous réincarner, nous retrouver, et poursuivre enfin nos indéfectibles liens d'Amour, qui de ses cendres renaitra toujours... 



Partager cet article

Repost 0
Published by - dans lieux
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Clothilde-Mathilde
  • Le blog de Clothilde-Mathilde
  • : Echangeons, patageons nos impressions, nos informations sur ce qui nous a touché et fait vibrer Artistiquement, ou autrement. Cinéma, musique, évènements divers sur la Planète Terre
  • Contact

Recherche

Liens