Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 17:35

Richard Berry. SND

ATTENTION cet article, comme tout mes articles en blog sur un film, dévoile des pans important du scénario !!!

J'ai kiffé l'affiche, à la base * Superbe noir et blanc avec cette tâche rouge: POLICE ***

J'aime bien Richard BERRY et Aïssa MAÏGA, sans oublier Zabou BREITMAN...

Le titre me plait à 200%.

L'idée d'un flic muté pour fantôme du passé, qui débarque au milieu de nulle part dans un commissariat complètement laisser-aller et débraillé, et qui ne cautionne pas la requête de sa commissaire de supérieure: "Moi ce que je vous demande, c'est de vous fondre dans le paysage", me plait.

Flic incorruptible sachant ce que l'hônneur signifie concrètement.

Ces relations de méfiance et rejet professionnel à l'arrivée d'un nouveau qui va perturber les habitudes du train-train: j'aime bien...

Et je connais bien...

Comme la prise de risques, la conscience du travail fait correctement, le danger...

Etre flic est un ardu métier ***

On peut aimer ou ne pas aimer, mais votre vie privée en est forcément affectée. Votre rapport à la vie aussi, comme à la mort. Vous n'êtes plus le commun des mortels, car tous les jours Thanatos vous côtoyez.

La scène d'entrée est assez brut de décoffrage, efficace du fait aussi me semble t-il me souvenir de la musique.

Les plans plongeants sur le plan d'eau (Méditerrannée) qui entoure la zone industrielle où est érigé le commissariat, donne une impression d'angoisse, intimisme et surréalisme: l'oeil d'un esprit arrive sur toute cette histoire ?

Après, le cow-boy solitaire arrive seul peu chargé, et vis comme un vagabond, vient secouer le cocotier, remettre à leurs aspirations initiales quelques flics blasés par une devise et des directives laxistes à souhait, dévoile peu à peu sa blessure, rallie petit à petits ses premiers "ennemis", les sauve, puis repart comme il est venu...

Pas mal.. Sans plus, pour ma part ***

Beaucoup moins émouvant qu'un "deux jours à tuer", ce film m'a un peu fait songer à "Calculs Meurtriers" avec la flic Bullock qui elle aussi, femme forte, dissimule une faille venue du passé, ou "Américan Gangster" ou Russel Crowe incarne une sorte de flic irréprochable professionnellement ou carré simplement, face néanmoins dans son film à Denzel Washington, qui incarne le sans foi ni loi, dans une certaine mesure, bien que CROWE nage aussi en pleine corruption policière.

Ici c'est Zabou BREITMAN qui se colle au rôle de la salope, qui trahit pour ses intérêts.

Je ne connaissais guère Bernard BLANCA, j'aime bien son physique, il me rappelle une figure connue... Il s'envoie sa collègue, dômmage que le film n'ait guère montré les éventuelles implications professionnelles (inconvénients surtout pour être claire) de ce genre de mélange boulot/vie privée, hormis le fait que Pierre (BLANCA) passe l'unique gilet pare-balles à sa poule, alors qu'une autre femme est enceinte...

Mais bon, elle sait aussi pourquoi elle pouvait se permettre de rester et de se la jouer téméraire..Rien en principe ne devait lui arriver...

Je lie aussi à "La nuit nous appartient" pour le lien entre les clubs, la dope voire les flics***

Sympathique moment, surtout grâce au morceau musical leitmotiv du moovie...

Le profil d'ELBE, et de celui qui joue le big voyou WARGA, me semblent assez singulier. Le physique over musclé par la gonflette d'un des gars du gang de Warga, m'est assez risible: c'est a-bu-sé ! Leur arrivée massive au commissariat pour délivrer le patron de la boite à dope aussi, me semble complètement hors réalité *

L'attaque du commissariat par ce gang permet de réaliser à quel point il peut être angoissant de tutoyer la mort de façon aussi démultipliée et omniprésente. Tension quand même.

Le monde des flics est risqué, celui des bandits aussi: tu perds facilement la vie, aussi parceque tes copains de jeu considèrent que tu en sais trop ou que tu veux raccrocher, tout plaquer... Contrat de travail à vie... A notre époque de précarité généralisée, cela pourrait hélas en tenter parmi les plus jeunes. On voit dans le film comment le petit Karim me semble t-il, a fini... Balancé manifestement par une pouff'...

Mais allez-y cela peut vous divertir, faire réfléchir voire désennuyer...

Zabou Breitman. SND

Pascal Elbé. SND

Richard Berry. SND

Aïssa Maïga. SND



Partager cet article

Repost 0
Published by - dans films
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Clothilde-Mathilde
  • Le blog de Clothilde-Mathilde
  • : Echangeons, patageons nos impressions, nos informations sur ce qui nous a touché et fait vibrer Artistiquement, ou autrement. Cinéma, musique, évènements divers sur la Planète Terre
  • Contact

Recherche

Liens