Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2008 3 20 /02 /février /2008 13:12

MAGNIFIQUE !!!

Je me suis ruée, arrivant en retard pensais-je, à la première séance "cheap" du matin ce mercredi de sortie, n'étant pas sûre au regard d'une autre chose importante à faire, d'aller visionner ce film très attendu néanmoins en cette matinée...

Ma démarche importante tombée tardivement à l'eau, je me suis dit pour "Paris": allons-y, il reste 10 minutes, je peux arriver à mon ugc d' à côté ! Cela me concentrera sur autre chose que le négatif que j'apprenais, et éviterait ainsi de me plomber je l'espérais en tous les cas, ma journée§§§

Je ne trouvais même pas la programmation du jour à 9h20, et partais au petit bonheur la chance***

Surprise, je fus d'arriver en retard d'un quart d'heure, mais le film n'était guère commencé, et pour cause: une partie de l'équipe, dont le réalisateur, était là, et petit discours nous eûmes avant le démmarrage de la séance à proprement parler ***

MAGNIFIQUE, tel est le sentiment conservé à l'issue de cette dernière !

Ce film est émouvant, car BEAU, c'est un hymne à la vie, un hymne à l'amour quel qu'il soit ***

Les acteurs sont "aspirants" à mirer, ROMAIN DURIS en tête, suivi de JULIETTE BINOCHE, qui joue cette soeur quarantenaire, mère célibataire de trois gamins, qui apprend de son frère l'atteinte de ce dernier, par une maladie du coeur, qui pourrait très bien lui être rapidement fatale, malgré la perspective envisageable d'une transplantation, au pourcentage de chance de réussite, somme toute assez faible...

DURIS incarne et joue très bien celui à qui une funeste nouvelle de cet accabit échoit ! Il est admirable de vérité et de profondeur ***

Il représente celui qui voyant le terme arriver, met de fait puissamment en relief ce que beaucoup d'entre nous oublient, happés par l'enchainement de leur vie: nous avons la chance d'être, de respirer et pour beaucoup d'être en bonne santé ***

Il donne à sa soeur engluée dans son passé et de menus tracas du quotidien, l'impulsion de vie que sa situation lui confère, et cette dernière en prendra grande graine !

Ce rapport de fratrie, ainsi que celui qui réunit CLUZET et LUCHINI, est savoureux. La vérité aussi transpire entre ces deux derniers, suite à la perte de leur père aimé. LUCHINI est égal à lui même, théatral et drôle.

D'ailleurs le film commence très fort sur le plan visuel et auditif (avec une bande son qui ne fut guère sans me rappeller certaines sonorités entendues en 1998 lors du visionnage du film "Déja mort" d'Olivier Dahan, avec encore l'excellent ROMAIN DURIS, BENOIT MAGIMEL et ZOE FELIX entre autres ),et LUCHINI est le premier personnage qui apparait tenant une rembarde qui nous ouvre sur une superbe vue de Paris bien dégagée, dans cette grande fresque où la plupart se croisent, sans parfois se connaitre.

Il y a un côté "Love actually" avec la fibre émotionnelle et la charge affective de Thanatos en plus !

La bande son est comme je l'avais lu en forum, assez géniale et contribue comme souvent, pour beaucoup, à la beauté et majestuosité de l'ensemble §§§

JULIETTE BINOCHE a un très beau visage, qu'il est plaisant tout au long de ce film de regarder. MELANIE LAURENT a des yeux magnifiques, un nez et une bouche tout aussi plaisante à admirer.

Je ne connais guère son nom, l'actrice qui donne son numéro à BENOIT le camerounais maitre nageur et à qui DUPONTEL ose dire "non" car elle incarne un personnage trop parfait (est-elle modèle dans le film ? Je n'ai pas très bien saisi !), cette actrice est elle aussi très jolie à regarder, ces tâches de bruneur, ces fossettes sont un plaisir exquis! (SUZANNE VON AICHINGER...)

Dans le genre beauté, magnifique m'est apparue la scène revival de DURIS sur une pellicule, dansant maquillé et en habit de lumière au moulin rouge semble t-il.

Tout comme je le trouve touchant lorsqu'il regarde sa soeur jouée par BINOCHE s'asseyant à ses côtés pour contempler les vestiges souvenirs photos du passé, sur une musique choisie par lui en fond sonore, loin d'être désagréable...

Je suis perplexe quant à ce qu'il peut être donné à penser de la double relation de MELANIE LAURENT et avec son prof' plus âgé, incarné avec saveur par notre LUCHINI national, et un jeune garçon de son âge étudiant comme elle !

Elle finit par préférer ce qui semble être le plus "normal", et rejette cet homme plus âgé avec lequel elle a cependant couché, réveillant en lui des élans de folle jeunesse et une vie plus intense que son ancienne vie. Sachant cependant qu' au départ, de toutes les façons, il s'est incrusté dans sa vie à elle, à l'occasion de la "passassion de numéro de téléphone" à son tout jeune rival, soit, sans y être directement et franchement invité, il aura de fait, peut-être, simplement tenté et n'aura guère gagné !

J'ai été très émue par la mort de CAROLINE (JULIE FERRIER), l'ex du personnage joué par DUPONTEL. Certains attendent la mort, comme DURIS, d'autres la rencontrent sans préavis, dans la fine fleur jeunesse de leur vie ! C'est injuste, davantage que la beauté associée à la jeunesse, comme le constate LUCHINI à son frère §§§

( D'ailleurs au passage, forts beaux extraits de BAUDELAIRE envoyés à MELANIE LAURENT par ce prof' que sa beauté ébahit...)

En effet, cette jeune CAROLINE était belle et sûre d'elle, elle faisait partie de ces gens à la vie simple (elle travaille sur les marchés avec son ex DUPONTEL et son quatuor d'amis), qui s'aiment et aiment leurs vies, aiment La Vie ***

Merci à Klapish et toute son équipe, de nous montrer avec tant de beauté, l'éventail des sentiments qui animent toutes ces tranches de vies, qui dans leur enchainement, résonnent le parrallélisme des vies humaines: nous vivons tous quelquechose, quelquepart, aux mêmes moments ...

Merci pour la tendresse qui transparait des relations entre DURIS et BINOCHE, pour l'élan de vie qu'il induit et met en scène***

Merci de montrer la vulnérabilité masculine, celle de DUPONTEL à la perte de son ex femme CAROLINE, celle de DURIS bien sûr, celle de LUCHINI face à son psy', celle du collègue poissonnier de DUPONTEL, qui eut une trop brève aventure avec CAROLINE, peu avant son accident de belle motarde libre : GILLES LELLOUCHE !

Paris montre quelques uns de ces beaux recoins ou quartiers, Gambetta où vit ROMAIN DURIS, goncourt, le 13ème et les nouvelles constructions près de la b.n.f. me semble t-il et la zac rive gauche si je ne m'abuse. Le Luxembourg aussi si ma mémoire est bonne, Nation... Les appartements filmés sont très beaux, celui de DURIS, comme celui de CLUZET, qui chef de chantier, ingénieur probablement, peut se permettre d'habiter un quartier récent, aux vastes et très belles terrasses fort bien décorées !

Petit clin d'oeil à KARINE VIARD, qui joue une peste de boulangère, à la limite du racisme, et aussi, à cette petite mamie, voisine fort grand âgée de DURIS, qui vocifère sur la panne de leur ascenceur commun... Est-elle une véritable actrice, ou une de ces personnalités embauchées pour son franc parler et sa non peur de tout le "toutim caméramesque" d'une équipe de cinéma ?

Je préfère penser que le fait que l'ascenceur refonctionne lorsque DURIS part pour l'hôpital laisse supposer ou induire que son coeur va lui aussi redémmarer suite à son opération.

Scène très forte d'ailleurs que l'aurevoir à sa soeur, avec cette volonté d'éviter par trop d'effusion, malgré l'intensité du moment ...

Petit clin d'oeil aussi à cet acteur qui incarne le présentateur qui demande à LUCHINI d'accepter de faire une émission sur Paris: beaucoup de charme ! (XAVIER ROBIC)

Malgré toute cette fabuleuse impression positive, le film m'a semblé long à un moment et je me demandais comment il pourrait se clore...

La fin est belle, car porteuse d'un message, qui tendrait à mon sens à dire: "arrêtez de vous noyer dans un verre d'eau, et vivez, vous ne savez pas la chance que vous avez et LA VIE EST BELLE !"

Je sais qu'il existe diverses sensibilités, si vous êtes réceptifs à EROS et THANATOS, je pense que vous conseiller d'aller absolument voir ce film, n'est guère se tromper...

Mais sur les forums, nous pouvons toujours voir les choses autrement, et en discuter...



Partager cet article

Repost 0
Published by - dans films
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Clothilde-Mathilde
  • Le blog de Clothilde-Mathilde
  • : Echangeons, patageons nos impressions, nos informations sur ce qui nous a touché et fait vibrer Artistiquement, ou autrement. Cinéma, musique, évènements divers sur la Planète Terre
  • Contact

Recherche

Liens